Comment aller au Vietnam en voiture ?

Quand l’avion n’est pas envisageable pour aller au Vietnam, il existe toujours d’autres moyens. Le premier est la voiture. Cette solution revient souvent moins chère qu’un billet d’avion direct.
En prenant en compte certains points, il est tout à fait possible de se rendre au Vietnam en voiture. A vous les paysages de carte postale, les sourires chaleureux, la culture enrichissante ! Il n’y a pas de doutes : vous êtes bien arrivés.

Comment aller au vietnam en voiture ?

Depuis 1990, les choses ont bien changé entre le Vietnam et ses pays voisins.
Avant, il était presque impossible de traverser les frontières. Aujourd’hui, de nombreux postes frontaliers permettent aux voyageurs de passer d’un pays à l’autre.
Il est ainsi possible de se déplacer du Cambodge au Laos, en passant par le Vietnam. La seule difficulté se trouve dans l’obtention du visa.

Pour se rendre au Vietnam en voiture, il est conseillé de commencer le voyage par l’avion.
Il s’agit de la meilleure manière d’arriver en Asie, en un temps réduit. En atterrissant dans un pays voisins, vous diminuez les coûts d’avion. Il est préférable de favoriser le Laos et le Cambodge.

A l’aéroport ou dans une ville touristique, vous louez un véhicule.
Que ce soit une moto ou une voiture, vous pouvez faire le choix que vous voulez. Le mieux est de passer par une agence de voyages. Celle-ci est la mieux placée pour vous trouver le véhicule adapté à votre séjour. Elle bénéficie également de prix avantageux avec certaines entreprises de location.
Une fois au Vietnam, laissez-vous tenter par les charmes de la moto. Ce moyen de locomotion est bien plus pratique et folklorique que la voiture. Il vous permet d’accéder à des lieux reculés et inaccessibles en voiture. Même s’il est préférable d’avoir une première expérience avec les motos, il est courant qu’elles soient louées à des novices.

Que faut-il savoir quand on va au Vietnam en voiture ?

Lorsque vous décidez d’aller au Vietnam en voiture, vous devez partir du Laos ou du Cambodge. Ce sont les deux seuls pays voisins qui permettent de traverser la frontière au bord d’une voiture ou d’une moto. Cependant, les formalités restent compliquées. Passer dans un véhicule peut être une solution très onéreuse, selon le poste de frontière où vous êtes. Pour ce qui est de la Chine, il est interdit d’entrer dans le pays avec une voiture ou une moto.

Les frontières sont ouvertes de 7h à 17h, tous les jours.
Ainsi, en venant de Chine, il est possible de passer au Vietnam dans trois villes : Huu Nghi, Lao Cai et Mong Cai.
Le Cambodge possède davantage de points de contrôle, alors qu’au Laos, il est possible de traverser à seulement 7 endroits.
Si vous optez pour la traversée en voiture, vous devez être munis de plusieurs documents afin que vous soyez en règle.
D’abord, vous devez avoir la carte grise du véhicule. Il est également obligatoire de souscrire à une assurance fiable auprès de l’agence de location. Ensuite, il est essentiel d’avoir votre permis national et le permis international. Celui-ci s’obtient auprès de votre préfecture ou dans sous-préfecture, sur simple demande.
Enfin, afin de passer la douane, il vous est demandé d’avoir le carnet de passage du véhicule.
Cela correspond au passeport de la voiture et vous épargne la taxe d’importation.
En voiture ou en moto, votre voyage au Vietnam s’annonce bien !

Il vous suffit de trouver la meilleure manière de traverser la frontière, selon votre budget et votre patience. Le passage de la douane est souvent le plus compliqué et le plus délicat. Toutefois, ne vous inquiétez pas ! Vous oublierez tout quand vous serez au coeur du Vietnam, immergés dans sa culture.

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

20903

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

137959

voyageurs nous ont fait confiance

Haut