Population du Vietnam

Partez à la découverte du Vietnam et de sa population !
Les Vietnamiens sont réputés pour être des personnes bienveillantes et souriantes. Une rencontre avec eux est toujours synonyme d’apprentissage. Toutefois, les différences culturelles étant importantes, il est essentiel d’en apprendre davantage sur eux. En effet, la démographie vietnamienne est bien différente de la nôtre.

Tout savoir sur la démographie vietnamienne

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Vietnam :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Le Vietnam est constitué de 92 699 000 habitants, selon le dernier recensement de 2016. Cette population ne cesse de grandir grâce à une croissance démographique de 1,080 %.
On estime ainsi que les femmes ont environ 1,83 enfants dans leur vie. Le taux de natalité atteint les 15,96 %. A l’inverse, le taux de mortalité est de 5,93 % et le taux de mortalité infantile s’élève à 18,39 %. Après une étude sur le terrain, l’UNICEF a estimé le taux d’alphabétisation des Vietnamiens à 93,4 %.

Le pays a la particularité d’être composé de plusieurs ethnies.
La plus grande du pays est les Kinh. Ils représentent 86 % de la population. Ils vivent dans les basses terres, laissant les hauteurs aux autres communautés. Dans la région de Phan Rang, vous rencontrez les Chams. Ce sont les derniers survivants de l’empire éponyme. Ils sont encore des milliers à vivre au Vietnam. Ils gagnent leur vie grâce à l’agriculture et au commerce. Les Chinois, eux, sont 1 million, mais leur nombre grandit d’année en année. Ils s’installent dans les grandes villes afin d’ouvrir des boutiques. Les Khmers Krom ne sont plus que 600 000. Ils sont restés dans leur région d’origine, dans le sud.

La plupart des Vietnamiens ne sont pas croyants. Ils sont ainsi 80 % à se dire sans religion. A contrario, ils sont 9 % à se considérer bouddhistes. Les Chrétiens, eux, représentent 6 % de la population. Ensuite viennent plusieurs croyances minoritaires : le Hoa Hao, le Caodaïsme, le protestantisme, l’islam.

Quelle est la diaspora vietnamienne ?

Il est difficile de déterminer exactement quel est le nombre de Vietnamiens partis de leur pays. Avant 1975, la diaspora se cantonnait aux pays-voisins : la Thaïlande, la Laos et le Cambodge. Elle n’était alors constituée que de 150 000 personnes. Depuis, on estime qu’ils sont 2 millions à vivre dans une autre nation. Comme beaucoup, ils se sont majoritairement installés aux Etats-Unis. Ils se sont ensuite tournés vers le Canada, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. L’Australie, elle, accueille quelques milliers de Vietnamiens.

L’exode a commencé dès les premières guerres.
Les Vietnamiens étaient envoyés en France afin de soutenir les Alliés dans leurs efforts. La chute de Saigon, en 1975, a multiplié les migrations vers les pays étrangers. A l’époque, s’ils partaient du Vietnam, c’était pour fuir la situation, mais aussi pour ramener de l’argent à leurs proches restés sur place. Encore aujourd’hui, le pays profite de cet exode. Entre 1993 et 2014, il a perçu 96,66 milliards de dollars grâce à la diaspora vietnamienne.

Dorénavant, vous en savez davantage sur les Vietnamiens. La rencontre en sera facilitée ! Le contraste des cultures vous semblera moins important. N’oubliez pas que cette population a vécu de nombreuses guerres. Aujourd’hui encore, ses coutumes et ses traditions sont marquées par tous ces événements.
Même si ces conflits sont derrière eux, ils continuent à les commémorer, tout en essayant de développer le pays. Les Vietnamiens font preuve d’un grand courage et d’une grande détermination. Au fur et à mesure des années, ils essayent de se moderniser, tout en perpétuant leurs traditions. Cette authenticité est encore bien visible dans les villes et dans les campagnes.

Haut