Secteurs d'activité au Vietnam

L’économie du Vietnam est majoritairement supportée par l’exportation de produits issus de l’agriculture (le riz), les vêtements ainsi que les produits technologiques.
Le gouvernement tente de faire face à la conjoncture économique mondiale difficile par la production d’éléments à valeur ajoutée, notamment grâce aux Investissements Directs à l’Etranger (IDE). L’inflation reste bien maîtrisée avec un taux de 4,7% en 2016 et les prévisions de croissance du PIB en 2017 se montent à 6,2%.

Le secteur primaire et industriel au Vietnam

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Vietnam :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Le secteur agricole


Le Vietnam est un pays producteur de riz, de maïs, de noix de cajou, de café ainsi que de thé, de caoutchouc, de patate douce, de poivre, de cacahuète et de coton. L’aquaculture est également pratiquée.
L’ensemble des activités agricoles représente une faible part du PIB vietnamien, c’est-à-dire 17%. Pourtant, c’est le secteur qui emploie le plus de population active, avec un taux de 46,8%.

Le secteur industriel

Employant 21,2% de la population, le secteur industriel représente précisément un tiers du PIB (33,3%). C’est un véritable moteur de croissance économique au Vietnam, avec la présence de groupes publics importants. Les industries principales se concentrent dans la production plasturgique, papetière, les meubles, le textile et l’agro-alimentaire.
Depuis plusieurs années, le secteur énergétique connaît une croissance importante par l’électricité, la sidérurgie, le ciment, les hydrocarbures et le charbon. Ce développement d’activité est assez récent, mais le Vietnam fait partie du top 3 parmi les plus grands producteurs de l’Asie du sud-est. L’automobile, les logiciels informatiques et l’électronique font également partie des activités industrielles en développement au Vietnam.

Les services et le commerce extérieur

Le secteur des services

Au Vietnam, le secteur tertiaire est très important et emploie 32% de la population active. De plus, les services représentent 39,7% du PIB. Les deux principaux secteurs de services développés au Vietnam concernent essentiellement le tourisme et les télécommunications.

Les exportations

Le Vietnam est l’un des pays les plus ouverts au commerce extérieur (le total des exportations se monte à 179% du PIB en 2016). Alors que les importations sont principalement constituées de pétrole raffiné, de machines-outils et d’acier, les exportations sont très importantes et portent sur les produits textiles, ainsi que les chaussures, le pétrole brut et les produits technologiques. Au niveau international, les pays fournisseurs du Vietnam sont asiatiques et les partenaires commerciaux sont principalement les Etats-Unis ainsi que Singapour, la Corée du Sud, le Japon et la Chine.

La conjoncture économique au Vietnam

Les investissements étrangers et le commerce international contribuent à la forte croissance économique du Vietnam depuis les années 2000. Le taux de croissance augmente de façon régulière et les exportations restent très dynamiques, en particulier dans les secteurs de production de textiles, d’électronique, de production industrielle et de pétrochimie.
Pour 2017, les perspectives de croissance demeurent régulières avec une projection de 6,5%. La croissance est rendue possible en raison d’une main-d’oeuvre peu coûteuse et de qualité, avec des ressources naturelles et agricoles importantes. En outre, le pays base son développement économique sur une stratégie de diversification de son économie et d’ouverture.

Si le modèle économique du Vietnam reste très dépendant des investissements à l’étranger et des ventes à l’exportation, la croissance est régulière et le chômage extrêmement bas, avec 2,3% en 2016. Pour l’avenir, le Vietnam prévoit une forte croissance des exportations textiles à hauteur de 11,5% d’ici 2020. Les défis restent toutefois importants pour maintenir un tel niveau de développement économique. Pour cela, le Vietnam se doit d’envisager de diversifier encore plus ses activités et secteurs d’exportation.

Haut