Fiche pays Vietnam

Vietnam

Intitulé officiel du pays : République socialiste du Viêt Nam
Capitale du Vietnam : Hanoï
Superficie : 331,698 km²
Population : 89 571 130 habitants
Peuples et ethnies : Le Vietnam est composé de plusieurs groupes ethniques, répartis sur tout le territoire. Le plus important est celui des Viêt (ou Kinh), d'origine mongole. Mentionnons également les Khmers, les Cham, les Hoa et les Hmong.
Langues : Vietnamien
Religions : Le Vietnam est un pays religieux. Le héros de la nation, en tant que génie tutélaire est honoré dans le Den. L'ancien qui dans des temps historiques importa une technique artisanale et donc la prospérité aux artisans du village, a son autel dans le Dinh. Chaque maison est pourvue d'un autel domestique voué au culte des ancêtres familiaux. Confucius pour le savoir, base de l'ordre social et politique, a ses temples, les Van Mieu ou Van Chi. La Chua ou pagode est consacrée à Bouddha et surtout son boddhisatva Quan An.
Institutions politiques : République à parti unique communiste
Président : Trần Đại Quang


Histoire du Vietnam

L’histoire du Viêt Nam est l’histoire des peuples qui ont occupé le pays que l’on appelle le Viêt Nam. Pour les historiens vietnamiens, le Viêt Nam fut fondé en 2877 av. J.-C. dans leur capitale de l’époque qui se situait à l’emplacement de l’actuelle Canton (en Chine).


Les origines de la nation

Après les périodes préhistoriques et protohistoriques (Hoa Binh, Bac Son et Dong Son), de la protohistoire jusqu'à l'ère chrétienne, va se développer une culture de type indonésien caractérisée par les différents éléments ci-dessous.


Éléments vestiges d'une culture des mers du sud

Zone d'influence : Inde pré-aryenne, Indonésie, Indochine, Chine du Sud. Dents noircies (mordance des surfaces dentaires par un mélange de stick lack, jus de citron et alcool de riz. Sur les dents devenues rouges, application d'un complexe ferro-tannique aromatisé à la cannelle au clou de girofle et à la badiane). Mutilation des dents, cerfs volants, tatouages, bétel, cajeput, aréquier, maison sur pilotis, tambour de bronze, fêtes des Eaux, palanche, noria, sarbacane, poule, coq de combat, paon, pagne, mûrier, rouet, égrenage du coton à l'aide d'un double cylindre, élevage du porc...

Du septième siècle av.JC jusqu'aux débuts de l'ère chrétienne, vont émerger les premiers royaumes fondateurs de la nation Viet avec leurs rois mythiques, Lac Long Quan et les rois Hung pour le royaume de Van Lang, puis An Duong Vuong (le roi Thuc) pour le royaume d'Au Lac.Cette période fondatrice qui verra émerger la tribu dominante des Giao Chi (vraisemblablement l'ancien nom des Kinhs) va durer jusqu'à la défaite des Soeurs Trung et l'établissement durable de la domination chinoise.


La période proto-viet

C'est une période de dix siècles où alternent menace, occupation chinoise puis indépendance et naissance de dynasties parfois brèves. La menace viendra principalement de la Chine, donc du Nord, c'est la période héroïque avec ses grands généraux comme Ngo Qyen ou Tran Hung Dao. Au quatrième siècle des populations de type indonésien occupant les régions côtières centrales sont hindouisées et fondent le Champa.

Pendant cette longue période les populations vont s'imprégner des techniques chinoises, notamment en ce qui concerne la riziculture inondée. L'influence de l'Empire du Milieu se fera sentir aussi dans la culture et la société sera régie selon les principes du Confucianisme.

La culture chinoise du riz inondé, des digues et des transports par voie d'eau, servit de modèle à ces populations enfermées dans le protectorat de l'Empire du Milieu qui déversa sur cette région son système d'administration, son écriture, sa culture (et notamment la maison de plain pied) et ses religions.


La Période Viet

Incarnée dans ses dynasties, sa poésie, son théâtre jusqu'à nos jours.
Le mot clé de l'histoire du Vietnam est la Nam Tien (la marche vers le Sud), qui se fera au détriment des voisins Chams puis Khmères. D'ailleurs, avec des effets comparables, la majorité des populations thaies progressèrent suivant un axe Nord / Sud-Ouest occupant les fonds de vallées depuis le Yunnan et le Khouang Xi jusqu'à l'actuelle Thaïlande par le Nord et le Nord Ouest du Vietnam et le Laos et la Birmanie, détruisant, asservissant ou refoulant vers les hauteurs incultes les populations indonésiennes les ayant précédées dans ces lieux.

Le pays va se constituer petit à petit pour prendre ses contours définitifs au XIXème siècle sous la dynastie des Nguyen.

La menace chinoise est toujours là. Et l'extension du pays vers le Sud déclenche les hostilités avec les voisins méridionaux, les Chams puis les Khmères. Songez que le territoire d'origine du Vietnam n'est jamais que le Delta du Fleuve Rouge. Ce développement vers le Sud va aussi engendrer bien des difficultés dans son administration ainsi que bien des volontés d'émancipation de la part des populations d'origine que de celle de féodaux voulant se tailler un royaume. C'est alors que les seigneurs de Hué vont prendre de plus en plus d'importance, jusqu'au début du XIXème siècle qui verra cette ville devenir la capitale royale du pays au détriment de Hanoi. Cette situation perdura jusqu'à la colonisation française comprise.

Les Français étaient officieusement déjà présents avant la colonisation. Le Cardinal Pigneau de Béhaine, précepteur du futur roi Gia Long, était accompagné de"conseillers", notamment militaire (on leur doit notamment les détails "à la Vauban" de la citadelle à Hué). En fait, la colonisation fut au départ une sorte de pis aller, car les missions exploratoires initiales avaient pour but principal de pénétrer cette partie du sous-continent de façon à parvenir au coeur de la Chine avant les Anglais. L'expédition Doudart de Lagrée fut de ce point de vue un échec.

Cette présence française durera moins de cent ans. L'indépendance du Vietnam naîtra vraiment de la fin de la deuxième guerre mondiale. La guerre du Vietnam sera l'une des conséquences de l'affrontement des deux blocs pendant la guerre froide, elle se terminera en 1975 par la réunification du pays.

Après être restée fermée de 1975 à 1988, une fois le problème de l'occupation du Cambodge résolu, la République Démocratique du Vietnam s'est ouverte au monde.



Géographie du Vietnam

Le Viêt Nam est un pays d’Asie du Sud-Est, entouré à l’ouest par le Laos et le Cambodge et au nord par la Chine. Il est bordé par la mer de Chine, le golfe du Tonkin et le golfe de Thaïlande. Il a une surface de 331 690 km2 dont 4 200 km2 d’eaux territoriales. Sa frontière maritime est longue de 3 260 km. Il a la forme d’un « S » étiré, dont les extrémités seraient distantes de 1 650 km.


Le Vietnam est constitué de trois grandes régions, appelées Bô :
  • au Nord, le Tonkin (Bắc Bộ), avec comme villes principales Hanoi et Haiphong ;
  • au centre, l’Annam (Trung Bộ), traversée par la cordillère annamitique, avec comme villes principales Huê et Da Nang (anciennement Tourane) ;
  • au sud, la Cochinchine (Nam Bộ), avec comme ville principale Hô-Chi-Minh-Ville (Saigon).


Économie au Vietnam

Les guerres, les importantes dépenses d’armement et la planification de l’économie ont grandement affaibli l’économie du Viêt Nam. Celui-ci enregistre cependant, depuis la levée de l'embargo américain au milieu des années 1990, une nette reprise de l’économie coïncidant avec une libéralisation économique progressive, à l'image de son voisin Chinois. Depuis les années 2000, on parle même d’un décollage économique puisque le taux de croissance réel du PIB passe de 4,7 % en 2001 à 7,8 % en 2007, même s'il est redescendu à 6,3 % en 2008 et 5,3 % en 2009 à cause de la crise économique. Toutefois, il est remonté en 2010 à 6,8%.

L'agriculture est très importante, avec 51,8% des emplois totaux. Le secteur des services en occupe 32,7% et celui de l'industrie 15.4% (2009).

Le Sud, très fertile, cultive surtout le riz. Produit de base essentiel, cet aliment est aussi un produit d’exportation. Le Viêt Nam constitue le troisième exportateur mondial de riz. Les ressources minières et l’industrie lourde se concentrent en revanche vers le Nord. Le principal produit d’exportation, le pétrole, représente 20 % des revenus du commerce extérieur, principalement grâce au gisement de pétrole au large de Vung Tau (Cap Saint-Jacques). Un quart de pétrole importé aux USA proviendrait du Vietnam, ce qui pourrait expliquer son importante position dans cette région, aussi bien économique que stratégique.

D'ailleurs, en 2010, les trois principaux partenaires du Viêt Nam, concernant ses exportations, sont les États-Unis (20%), le Japon (10,7%) et la Chine (9,8%).

Le Viêt Nam fait partie de la Coopération Économique Asie Pacifique (APEC) ainsi que de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis le 11 janvier 2007.

Malgré la corruption très présente, le Viet Nam a été jugé l'un des pays les plus fiables par les aides économiques de toute provenance parmi les pays en voie de développement.

L'inflation s'est envolée au Vietnam, atteignant jusqu'à 23.1% en 2008. Cette envolée des prix a mis à mal les habitants les plus pauvres. Elle a toutefois baissé à 7% en 2009 pour ensuite remonter encore une fois, en 2010, à 11,8%.



t

150

créateurs de voyages

r

17587

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

116074

voyageurs nous ont fait confiance

Haut